Merci, Monsieur le Président

Posté par kabylie libre le 24 octobre 2010

Par : Zira 

Nous étions un peuple éparpillé, de par la répression militaire d’un pouvoir injuste, et l’oppression d’une morale inadéquate à notre mentalité. Nous nous croyions condamnés à être les derniers Mohicans. Nous étions une identité effacée dans notre pays, sous la férule d’un pouvoir dictatorial, mais aussi devant ces individus en groupes, arrogants, parlant l’arabe à voix haute, qui, non contents d’être les maîtres dans le pays d’origine, imposent leurs diktats en terre d’exil. Quant à nous, nous étions encore la « minorité ». Comble d’illogisme, nous sommes les autochtones (très nombreux) d’une vaste contrée qui s’appelle l’Afrique du Nord. Ils ont fait de nous des bougies prêtes à se consumer, chacune de son côté. UN HOMME (et son entourage politique) a fait que tout a changé. Par sa ténacité et son courage, il a fait inverser la tendance. A présent, nous sommes un peuple en marche. Un peuple qui se réapproprie avec assurance sa dignité. Nous avons une radio qui est hors de l’emprise du Pouvoir arabe d’Alger. Nous revivons. C’est vrai que tant de personnes ont tracé la voie. Cela, il ne faut jamais l’oublier. Mais qui a osé franchir le pas? C’est Monsieur Ferhat Mehenni.  

P.S: J’ai une pensée pour nos frères Rifains…et tous les peuples autochtones réduits à l’état de « minorités ».    

Publié dans Le coin de Zira | Pas de Commentaire »

12345...32
 

volvofh16 |
les chevaux |
YamaP Diary |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | yasmineontv
| Monbazillac: informations c...
| yannfanch