GPK, Le jeu malsain de certains responsables politiques

Posté par kabylie libre le 26 avril 2010

L’annonce du gouvernement provisoire kabyle a mis en émoi plusieurs cercles politiques. Ainsi, hormis la venue inattendue pour le pouvoir et ses relais en Kabylie, d’une telle avancée de la revendication autonomiste, on a vu un FFS se perdre dans les méandres des critiques subjectives. C’est à son 1er secrétaire que la responsabilité de tirer le débat vers le bas qu’elle incombe. Connu pour son discours de novices, Karim Tabou, comme son nom l’indique si bien, s’est donné toutes les peines du monde pour dire que le MAK travaille pour les services algériens. Drôle de manière de faire avec le FFS, avec qui, tout le monde est du service. Dans ce cas précis, le DRS a mis la main basse sur tout ce qui bouge dans la société, don, à quoi sert de militer puisque ce service manipule tout, sauf, bien entendu, le FFS, dont le chef réside en Suisse, dans la ville la plus taxées en termes d’impôts au monde, Lausanne.
Pour ce qui est de Louiza Hanoune, il nous semble que sa traîtrise lors de la création de la 1er ligue des droits de l’Homme par les militants berbéristes, dont MR. Ferhat Mehenni était à la tête, suffit pour expliquer son complexe devant Mr. Mehenni. Et cela sans évoquer les galéjades des partis islamistes et de leurs titres de presse.
A souligner aussi que le pouvoir a aussitôt l’annonce faite, actionné ses relais pour s’attaquer au MAK et à son président.

Amnay      

Publié dans Kabylie libre | Pas de Commentaire »

12345...21
 

volvofh16 |
les chevaux |
YamaP Diary |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | yasmineontv
| Monbazillac: informations c...
| yannfanch