Remaniement du Gouverenment, le statu-quo

Posté par kabylie libre le 29 mai 2010

Bouteflika a procédé hier au remaniement de son gouvernement. Les signes de la lutte au sommet de l’état sont visibles. Ainsi, la première lecture est celle relatif à la nomination de Zerhouni, chef de la police et ministre de l’intérieur au poste de vice-premier ministre. Est-elle une manière de le rendre insignifiant au sein de l’exécutif ou une promotion? Tout porte à croire que Bouteflika veut mettre un de ses hommes à la tête du département de l’intérieur et désigniant, Dahou Ould Kablia, ancien du MALG et de mettre Zerhouni à la tête d’un étrange ministère, surtout que Ouyahia maintenu pour service rendu, mais sans aucune gloire.

Pour ce qui est de Zerhouni, comment pourra-t-il se targuer de cette nomination alors que la consitutution limite même les prérogatives du premier ministre, donc que dire de son vice premier ministre? Dans ce cas de figure, on est tenté de dire que les hommes du DRS, maintiennent, même un peu la pression sur l’exécutif, mais sans trop de poids.

Lire la suite… »

Publié dans Actualité politique | Pas de Commentaire »

12345...72
 

volvofh16 |
les chevaux |
YamaP Diary |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | yasmineontv
| Monbazillac: informations c...
| yannfanch